— Navigation

— Rechercher

— Accùs rapide

— Options d'accessibilitĂ©

— Tourisme et patrimoine

Jumelage > đŸ‡Ș🇾 CollbatĂł

Retour à la page précédente

Ville catalane jumelée avec CazÚres depuis le 10 octobre 1986

Le Comité de Jumelage est une association régie par la loi de 1901, sa principale activité dans le cadre du jumelage est de proposer des échanges culturels et sportifs.

Toutes les idées de projets sont les bienvenues.

CollbatĂł Â«Â portail de Montserrat » est situĂ©e Ă  moins de 30 minutes de Barcelone. MunicipalitĂ© d’environ 3.971 habitants sur 18 km2, intĂ©grĂ©e dans le Parc Naturel de la Montagne de Montserrat, CollbatĂł possĂšde un important patrimoine historique.

EntourĂ©e par Esparreguera, El Bruc et Els Hostalets de Pierola, CollbatĂł est situĂ©e Ă  5 km au Nord-Ouest d’Esparreguera la plus grande ville aux alentours.
SituĂ©e Ă  359 mĂštres d’altitude, la ville de CollbatĂł a pour coordonnĂ©es gĂ©ographiques Latitude: 41° 33â€Č 59” Nord
Longitude: 1° 49â€Č 49” Est.


Un peu d’histoire

Le site de CollbatĂł appartenait en 1065, aux vicomtes de Barcelone qui possĂ©daient aussi le chĂąteau de la garde de Montserrat. Probablement, dĂ©jĂ  trĂšs tĂŽt, le lieu fut fortifiĂ© pour tenir tĂȘtes aux comtes de Barcelone. Le chĂąteau se trouve sur le versant de Midi de la montagne de Montserrat surplombant la voie communale qui circule entre les hautes vallĂ©es de l’Amoia et du Gaia.

En 1113, le vicomte Guislabert II cÚde le chùteau de Collbató à sa fille Ermessenda, qui était mariée à Bartomeu. Leur nom de famille ne fut jamais connu.

Autrefois, les limites du territoire Ă©taient le levant, le Llobregat et le plan d’Esparreguera ; au levant le plan de Pierola, au couchant celui de Santa Maria del Bruc et la Tramontane. Face au vieux « Ugosa » la fontaine de Santa Maria et le torrent de Vallmall.

Plus tard, le chĂąteau de CollbatĂł fut possĂ©dĂ© par les descendants d’Ermessenda et Bartomeu qui prirent le nom de famille de Montserat. Ils possĂ©daient donc les chĂąteaux de Montserrat de la Guardia (appelĂ© au 10Ăšme siĂšcle : chĂąteau de Bonifaci) et de CollbatĂł.

En 1211, c’était l’homme du chĂąteau Guillem de Montserrat qui Ă©tait devenu propriĂ©taire par filiation. PostĂ©rieurement, la seigneurie de CollbatĂł passa aux Durfort.

En 1298, Guillem Durfot lĂ©gua le chĂąteau Ă  son fils Romeu qui mourut en 1324 et laissa un fils Arbert, et son Ă©pouse Sibil. Le Procureur de l’époque (1351) s’appelait Jaume d’Orloda.

Le dernier personnage de la lignée qui posséda le chùteau fut Guillem Durfort . Par son testament en 1376, le chùteau, le tableau des Amorelles ainsi que le site de Collbató passÚrent à la seigneurie du MonastÚre de Montserrat. Lequel, en 1380, acquérit des Comtes-Rois toute la juridiction de Collbató.

L’église de Sant Corneli en mĂȘme temps que les Almonelles et celle de Sant Miguel furent donnĂ©s aux canons durant le siĂšge de Barcelone en 1061 par Guislabert, Maire de Barcelone, lequel, Ă  la mort de son pĂšre, avait rĂ©gi la principautĂ© (1014-1041).

En 1067 Joan Ermengol bombarda définitivement les églises qui lui avaient été données par Guislabert.

En 1421, la documentation prĂ©senta l’église Sant Maria restaurĂ©e (elle avait Ă©tĂ© reconstruite en 1376) avec une vieille chapelle et en 1508 cette Ă©glise reprit le nom de paroissiale.

Progressivement elle allait acquĂ©rir de la prĂ©pondĂ©rance en face de la vieille paroisse jusqu’à la remplacer totalement.


La tradition

CollbatĂł possĂšde un authentique trĂ©sor naturel Ă  dĂ©couvrir : les grottes du Salmitre qui, avec 549 mĂštres de longueur et 20 mĂštres de profondeur, contiennent les cavitĂ©s les plus cĂ©lĂšbres de l’ensemble des grottes de Catalogne.

Son intĂ©gration dans la masse de Montserrat montre l’empreinte gĂ©ologique, palĂ©olitique et archĂ©ologique.

Ils sont nombreux et célÚbres les touristes qui, du 18Úme siÚcle à nos jours, les ont visités.

Dans son patrimoine historique, il faut distinguer une sĂ©rie de mas trĂšs importants. Une singularitĂ© qui la diffĂ©rencie des autres populations avec une forte tradition : le transport des touristes Ă  dos d’ñnes de la ville jusqu’à Abadia, et ce, par une des artĂšres principales qui ont reliĂ© Montserrat avec l’extĂ©rieur en l’an 1000, le vieux Chemin de CollbatĂł.

Le touriste pourra jouir de l’environnement privilĂ©giĂ© d’une commune pleine d’histoire avec une excellente cuisine, un noyau antique qui affirme la forte empreinte mĂ©diĂ©vale de la ville avec un chemin antique et plusieurs lieux de visite incontournables comme le musĂ©e des choses du peuple et le moulin d’huile.


Les activités culturelles et le folklore

Des activitĂ©s culturelles il faut dĂ©tacher l’Association des Amis de l’orgue qui fut crĂ©e pour construire l’orgue de CollbatĂł et promouvoir la culture musicale du peuple en cĂ©lĂ©brant des concerts et des auditions pĂ©riodiques. L’orgue, un des plus important de Catalogne, se trouve dans l’église paroissiale et fĂ»t inaugurĂ© en 1986. Il y a aussi la collection de gĂ©ants, le groupe de musique et la chorale. CollbatĂł possĂšde une bibliothĂšque municipale des choses du village.

Il y a Ă©galement un centre public d’enseignement primaire de 18 Ă©lĂšves en pĂ©riscolaire et 73 Ă©lĂšves de « EGB » (en 1987).

Les traditionnelles fĂȘtes de CollbatĂł commencent le Lundi de PĂąques par une rĂ©union Ă  l’ermitage.

Le dernier Dimanche d’AoĂ»t est cĂ©lĂ©brĂ© : fĂȘte locale avec diffĂ©rents concours, feux d’artifice
 Les gĂ©ants s’appellent Mansuet et Marthe, les noms de contrebandiers de lĂ©gende.

Le 16 septembre est Ă©galement cĂ©lĂ©brĂ© : fĂȘte de Sant Corneli.


Quelques vues de cette magnifique région :


DerniĂšre mise Ă  jour de cette page :
15 juin 2023

— Cazùres bouge

Samedi 22 Juin 2024

Sortie Insectes

  • À partir de 14 h 30
  • Le 22/06/2024
  • Maison Garonne
  • avec Eloy Sanchez Arnal, Naturaliste
Mercredi 19 Juin 2024

Partir en livre

  • À partir de 17 h
  • Le 19/06/2024
  • GRATUIT OUVERT A TOUS
  • MĂ©diathĂšque
Samedi 29 Juin 2024

Les ateliers du Jardin Enchan’thĂ© Ă©phĂ©mĂšre

  • De 10 h Ă  18 h
  • Du 29/06/2024 au 30/06/2024
  • Office de Tourisme de CazĂšres