Tourisme

Nature et jardin

Cazères obtient une 2ème libellule “Ville Nature”

processionnaire_du_pin_partie1_

processionnaire_du_pin_partie2_

pyrale_du_buis

Natura 2000

Moustique tigre

moustique tigre ars

moustique tigre1

Ne brûlons plus nos déchets verts à l’air libre (plaquette de la DREAL Occitanie)

Feux de plein air

L’espace concerné par l’aménagement du jardin Garonne se trouve en zone urbaine dans le quartier de la Croix de l’Olivier et est situé en bord de Garonne, il domine le fleuve

Il a une superficie d’environ 3500 m2 constitué d’une terrasse en friche qui surplombe la Garonne avec un prolongement en contrebas dans la ripisylve (boisements de berge).

Il s’agit d’un jardin pédagogique à la découverte de la Garonne et de son environnement

Retrouvez le Jardin Garonne sur FACEBOOK

GARON,  le galet de Garonne, vous invite à le suivre tout au long du parcours. Il vous racontera sa faune et sa flore

 

 

 

 

 

 

 

Un lien social

L’activité de jardinage n’est pas une finalité en soi. C’est surtout un prétexte pour rompre  l’anonymat, favoriser les rencontres et nouer des liens entre les habitants du quartier quel que   soit leur âge, leur culture et leur milieu social.
Le jardinage n’est pas forcément l’activité principale. Il en existe bien d’autres qui peuvent être pratiquées au jardin, un peu comme dans une salle des fêtes. Des animations festives, éducatives, culturelles, artistiques et d’insertion sont souvent proposées. Pique-nique, anniversaire, concert, apéro, repas et fête de quartier, café-jardin, cours de jardinage, expositions… il y en a pour tous les goûts, tous les âges et tous les talents. Le jardin permet aussi de tisser des relations entre les différents lieux de vie : écoles, centres de loisirs, maisons de retraite…
De plus en plus de jardiniers font pousser des variétés introuvables sur les marchés, ou des légumes cultivés dans leurs pays d’origine. Au-delà du goût, de la satisfaction de l’avoir cultivé soi-même, le potager peut apporter une reconnaissance vis-à-vis des autres.

Un avantage économique
Ils sont souvent très productifs, même si le rendement n’est pas primordial. Les surfaces étant peu importantes, les récoltes ne permettent pas souvent de nourrir les jardiniers, mais sont prétexte à l’organisation de repas. Pour ces occasions, il est courant que les jardiniers achètent des légumes en complément.

Un jardin écologique 

Ne pas utiliser de pesticides chimiques, récupérer l’eau de pluie, favoriser la biodiversité, composter, accueillir la faune… Les jardins familiaux participent pleinement à la préservation de l’écosystème urbain. En vivant au rythme du jardin, chacun prend conscience de l’absurdité écologique de consommer des produits qui parcourent des milliers de kilomètres pour parvenir jusqu’à nos assiettes. Bien évidemment, tous les jardiniers n’ont pas la fibre écologique, et il s’agit pour eux d’apprendre le savoir des anciens qui ne leur ont pas été légués. Certains jardins proposent des ateliers ou des cours sur le jardinage écologique pour pallier l’inexpérience.

 Qui sont les jardiniers ?
Impossible de dessiner le portrait-robot du jardinier urbain : actif ou retraité, en famille ou célibataire, tous se croisent un jour ou l’autre au potager. A l’évidence, ce sont surtout les personnes contraintes de loger en habitat collectif qui sont à la recherche d’un espace pour s’aérer. Il y a plus de femmes dans les jardins familiaux que dans les jardins ouvriers de nos grands parents. D’une part, parce que hommes et femmes sont sollicités pour y participer et, d’autre part, ces jardins étant très proches des habitations, les mères de famille peuvent y amener leurs enfants facilement .

L’investissement des jardiniers est variable. En moyenne un quart de ceux qui jardinent sont très assidus et viennent tous les jours ou presque. On peut adhérer à un jardin familiaux sans vouloir jardiner, simplement pour s’y promener, s’occuper de l’organisation d’événements conviviaux ou pour accueillir le public (animations, permanence d’ouverture du jardin, suivi des projets, relations avec les écoles, site Internet…). Dans un jardin familial il y a de la place pour toutes les bonnes volontés, même si le jardin est petit.

 

Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter le site internet de

CAZERES ETHIQUE http://www.cazeres-ethique.org/

Le frelon asiatique (Vespa Velutina) redoutable prédateur pour les abeilles dont il aime se régaler, est arrivé en France (Aquitaine) en 2005, importé de Chine dans des poteries.  Cette espèce s’acclimate à la France et prolifère rapidement. Il construit ses nids sphériques à très grande hauteur dans les arbres, hors de portée des regards, facilement à plus de 12m de hauteur ! Ce frelon se positionne en vol stationnaire à l’entrée des ruches, prêt à fondre sur les abeilles chargées de pollen pour les tuer . Une dizaine de ces frelons suffisent à décimer une colonie en quelques jours. Attention aux fausses rumeurs : la période de froid intense que nous avons connue en Février dernier n’a pas suffit à éradiquer “la bestiole”, cette espèce est très résistante au froid (elle vit au Bouthan où l’hiver est beaucoup plus rude que le nôtre).

L’Abeille européenne (Apis mellifera), en collectant du pollen participe  à la pollinisation, indispensable à la survie de 80 % des plantes à fleurs et à la production de 35 % de la nourriture des hommes (selon une étude de l’INRA et du CNRS). Protégeons-là de ce prédateur, il en va de notre avenir.

Le frelon asiatique
Pour bénéficier de la prise en charge de 50 % du montant de l’intervention de destruction de nid de frelon asiatique (uniquement et plafonné à 150 €) vous devez fournir :

  • l’original de la facture d’intervention mentionnant l’adresse
  • une copie de la pièce d’identité du demandeur
  • une copie du justificatif de domicile du demandeur
  • un Relevé d’Identité Bancaire du demandeur
Participation communale
Cycle du frelon
Pièges à faire soi-même
 

Conformément à l’arrêté préfectoral en date du 23 juillet 1996

Les travaux de bricolage ou de jardinage réalisés par les particuliers à l’aide d’outils ou d’appareils susceptibles de causer une gêne en raison de leur intensité sonore, tels que les tondeuses à gazon, tronçonneuses, perceuses, raboteuses, scies mécaniques… ne peuvent être effectués que :

* Les jours ouvrables de 8h30 à 12h00 et de 14h30 à 19h30

* Les samedis de 9h00 à 12h00 et de 15h00 à 19h00

* Les dimanches et Jours fériés de 10h00 à 12h00 et de 16h00 à 18h00

La lutte contre la maladie de Lyme et autres pathologies transmissibles par les tiques a fait l’objet, fin 2016,

d’un plan national de prévention.

Ce plan prévoit, entre autres, la mise en œuvre d’actions de prévention et d’information en direction du grand public et des professionnels de santé.

C’est à ce titre que l’Agence Régionale de Santé d’Occitanie vous informe de la mise à disposition de documents et informations à diffuser auprès de vos adhérents.

Ces documents sont accessibles sur le site de l’ARS en cliquant ici

Les maladies vectorielles les connaitre pour se protéger ici dépliant